Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bouquiniste En Normandie

  • : Le blog de librairie olvrat christine
  • Le blog de librairie olvrat christine
  • : Bouquiniste à Honfleur
  • Contact

Livres anciens et modernes

St Domingue 3  

 

crocodile

  Indiens de la Floride tuant un crocodile

 


Salons, foires et brocantes

Salon des métiers du livre, grenier à Sel HONFLEUR

Samedi 5 juillet 2014

10 h - 18h

A découvrir

costumes Nouvelle Zélande 

Costumes des habitants de la Baie des Iles

Nouvelle Zélande

 


 

costumes des habitants de Floride

  Costumes des principaux habitants de la Floride


Contact

TELEPHONE

06 47 93 17 11

Informations

  SIRET 509 961 850

29 octobre 2016 6 29 /10 /octobre /2016 20:35

Quelques nouveautés ; Histoire de la Maison de Stuart sur le trône d'Angleterre par Hume, 6 volumes reliés 1766 ... Ducis, Proust, Verlaine, Koestler, Lawrence, Pagnol...

Histoire de la Maison de Stuart sur le trône d'Angleterre par Hume, 6 volumes reliés 1766 ...
Repost 0
Published by librairieolvratchristine - dans Europe
30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 08:38
Des souris et des hommes, Robert Burns

"Tenir la charrue, était chez Robert Burns une attitude favorite pour ses compositions poétiques et quelques-uns de ses meilleurs vers furent produits pendant qu'il était à ce travail. Il labourait un champ voisin de la ferme, c'était aux labours de novembre. Le soc, en versant la glèbe, disperse un petit tas de feuilles mortes et de paille, un nid de souris. En voyant la bestiole chassée de son refuge, ruinée, s'enfuir sous la bise, sur ce terrain dénudé, une commisération pris Burns. Puis, avec ce vaste horizon attristé autour de lui, il songea à sa propre vie, à peine plus assurée, exposée aussi aux duretés. Il devint pensif et silencieux et quand, la nuit tombée, il ramena son attelage, il rapportait un de ses chefs-d'oeuvre de la poésie anglaise".

Robert Burns "La vie et les oeuvres" par Auguste Angellier

"Mais pauvrette, tu n'es pas la seule

Dont le destin témoigne que la prévoyance peut être vaine;

Les plans les mieux conçus des souris et des hommes

Avortent bien souvent,

Et ne laissent, au lieu de la joie escomptée,

Que peine et que douleur.".

Robert Burns, Poèmes (1759 - 1796) Ecosse

Repost 0
Published by librairieolvratchristine - dans Europe
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 11:42

andré suarès 1Suarès 2

 

Lumière au coeur de la Gemme

Ravenne


(...) Rues désertes, pavées de cailloux qui s'étoilent de flaques noires. L'herbe pousse entre les dalles. Les murs ont la lèpre verte. Aux carrefours, des cercueils en guise de bornes, et des sarcophages. Ravenne est vide. Des murailles sans fin, des couvents sans moines, des palais sans joie qui sont, peut-être, des prisons. Beaucoup d'arcs aveuglés dans les ruelles tortueuses; et ces portiques ont l'air infirme. Hauts et ronds, les clochers veillent au flanc des églises, en cierges funèbres. Sous le poids de leur plein cintre, les édifices entrent dans la terre cancéreuse jusqu'aux genoux. Les vieilles tours branlent, comme les bras d'un prêtre centenaire au lever-Dieu, sous la ruée de l'averse oblique. Un désert règne entre les quartiers habités et les remparts. Telle la mort glace d'abord les extrémités, la vie s'est retirée peu à peu vers le centre ; mais le coeur aussi tremble à demi gâté. La taciturne est ensablée. Je me rappelle la Darse étroite et longue, et sept barques moroses sur l'eau pourrie. Au loin, une barre sur le ciel, comme de la fumée noire. On se promène dans Ravenne, avec une sorte d'ombre, l'idée qu'on marche sur une autre Ravenne engloutie (...)


Voyage du Condottière

Vers Venise, Fiorenza, Sienne la Bien-Aimée

André Suarès

Editions Granit 1986

Repost 0
Published by librairieolvratchristine - dans Europe
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 15:54

Moeurs et Coutunes des Tziganes

Martin Block

Payot - 1936


Moeurs et coutumes Tziganes

 

Nos gens ont apporté en Europe, des Indes ou de l'Asie mineure, trois industries : celle du forgeron, celle du musicien et celle du trafiquant de chevaux. (...)

 

tziganes 003

 

Les Tziganes connaissent remarquablement tout ce qui concerne les chevaux ; comme maquignons, on craint leurs ruses ; en dépit des plus grandes précautions les autres populations en sont toujours victimes.

Il leur faut à tout prix acquérir l'étalon ou la jument qui leur plaît, dussent-ils le dérober en risquant leur vie. Le coup a-t-il réussi, ils "noircissent" au plus vite l'animal : par des moyens connus d'eux seuls ils lui font prendre les colorations les plus singulières ; plus tard seulement reparaîtra la nuance naturelle.

En mélangeant au fourrage une certaine poudre, ils peuvent donner au cheval le plus beau, l'aspect d'une lamentable haridelle. Sont-ils soupçonnés de l'avoir volé, toute enquête sera vaine, car personne ne saurait reconnaître l'animal sous sa forme nouvelle.  

N'a-t-on plus rien à craindre, on se met à traiter la bête de manière à lui rendre un poil luisant et toute sa belle allure primitive, sans qu'elle ait subi aucun dommage corporel. L'arsenic lui donnera des yeux étincelants. D'autres recettes servent à lui procurer une queue bien fournie, à belle courbure, ou une démarche légère.

On saura aussi, par des procédés cruels notamment usités pour ferrer les chevaux, dissimuler un temps une boiterie. On traite avec prédilection leur denture, on taille leurs dents en pointe acérée, pour les faire paraître jeunes ; à l'aide d'une alène de cordonnier, on perce des trous dans ces dents et on y insère du bois de bouleau qui présente la même coloration que les dents elles-mêmes. 

 

Les Tziganes réussisent le plus souvent à faire perdre à leurs chevaux les divers défauts qu'ils pouvaient d'abord avoir : ruer, mordre, sauter par dessus les traits, etc. Cette amélioration dure au moins quelque temps, tant qu'on même l'animal au marché, devant les paysans susceptibles de l'acheter.

 

tziganes 002

Repost 0
Published by librairieolvratchristine - dans Europe